SMX Paris 2020 : 15% de réduction avec le code LARGOW22

Comment le Covid impacte le prime time réseaux sociaux

Lors de son évènement annuel Engage qui s'est tenu la semaine passée, Socialbakers (éditeur un outil d'analyse des réseaux sociaux), a partagé des chiffres vraiment étonnants sur la manière dont les horaires de consultation des réseaux sociaux ont radicalement changé depuis mars et la crise du Covid.

Comment le Covid impacte le prime time réseaux sociaux

Selon cette étude, l'attractivité de la soirée pour le reach et l'engagement aurait beaucoup baissé et le prime time serait à présent le matin, qui était auparavant franchement une période la journée pas forcément porteuse.

Reach social media Covid

La cause ? Avec le couvre-feu, puis le confinement, la vie nocturne a disparu. Résultat, les gens se couchent plus tôt et se lèvent aussi plus tôt, et vont sur les réseaux sociaux avant de commencer leur journée de (télé)travail. Attention, il s'agit de chiffres internationaux et il est fort possible qu'il y ait de fortes disparités selon les pays. En effet, quand on voit les études qui disent qu'en France, 1 personne sur 5 est dépressive actuellement du fait du Covid, on s'attendrait plutôt à voir les gens se coucher plus tard, et se lever également plus tard (insomnie + télétravail réduisant drastiquement le temps de transport).

Quoi qu'il en soit, ces chiffres doivent nous pousser à regarder de près l'évolution de la timeline de consommation du contenu de nos marques sur les réseaux sociaux, et à agir en conséquence, pour revoir si besoin nos horaires de publication.

Autre enseignement intéressant glané pendant l'évènement, une consommation sur mobile qui augmente fortement. Et cela peut sembler contre-intuitif, car lorsque l'on est à la maison, on devrait plutôt utiliser l'ordinateur de bureau.

Consommation mobile Covid

Mais c'est oublier que cet ordinateur est utilisé soit pour le télétravail, soit pour les enfants lorsqu'ils pratiquent l'école à la maison. On imagine alors une sorte de "multitasking", ou le mobile sert d'ordinateur "perso" pour consulter entre autres les réseaux sociaux pendant que l'on travaille sur le grand écran (pro).

Là encore, cela peut changer beaucoup de choses sur la timeline de consommation du contenu et aussi avoir un impact sur le CTR. En effet, certains formats peuvent voir leur engagement baisser fortement du fait d'une attention moins élevée, du fait du "multitasking".

Voilà en tout cas deux bonnes raisons de se plonger dans les analytics sans tarder pour affiner ou réorienter nos stratégies ! Car le Covid est là pour durer encore longtemps, et il y a fort à parier que ces nouveau usages vont perdurer encore quelques mois.

Article rédigé par

Virginie Clève
Virginie Clève

J'accompagne marques et médias dans le déploiement de leur stratégie numérique : conception produit, audience organique, marketing digital, podcast.

Commentaires

lâche ton
  commentaire
Commentaires
Poster un commentaire
Votre email n'apparaitra pas