SMX Paris 2020 : 15% de réduction avec le code LARGOW22

Faut-il encore miser sur Twitter ?

Twitter est le grand oublié des plans marketing depuis un moment déjà et c'est une erreur. On vous explique pourquoi.

Faut-il encore miser sur Twitter ?

Star du marketing des réseaux sociaux au début des années 2010, Twitter est depuis quelques années victime d'un désintérêt croissant de la part des marketeurs. Estampillé réseau pour journalistes et geeks, beaucoup de marques s'en sont désintéressées, et pour tout dire, il y a encore des marques aujourd'hui parmi les plus connues qui n'ont pas du tout de compte Twitter, par exemple dans le retail.

Pour ceux qui y sont encore actifs, on voit fleurir beaucoup de comptes alimentés en automatique, en totalité ou de manière partielle. C'est le cas d'une grande quantité de media. Nombreux sont ceux qui se concentrent aujourd'hui sur Facebook et Instagram, et Twitter fait aujourd'hui figure de "grand petit" (i.e : il faut y être, mais on n'y investit pas car pas assez de ROI).

Mais en réalité, le tout automatisé n'est pas une bonne piste. Un bon outil reste un outil et aucun robot (ça viendra un jour mais on n'y est pas) ne peut égaler un post manuel, si ce n'est dans le choix de l'horaire de publication. Tweeter pour tweeter ne vous amènera pas d'impact, c'est surtout remplir le tonneau des danaïdes.

#BeSmart :

Vous êtes éditeur de contenu : mettez de l'humain dans une publication semi automatisée, en postant sans doute moins, mais beaucoup mieux

Vous êtes e-commerçant : Poster votre catalogue produit ne marchera a priori pas. Mais Twitter est un pilier incontournable pour la FAQ, le service client et l'insight consommateur (il n'y a pas que Facebook pour cela, vraiment)

Vous êtes dans les services : le bon "mix" va vraiment dépendre de ce que vous avez à offrir, du contenu que vous produisez ou non, des visuels dont vous disposez ou non.

Comme les autres réseaux, Twitter met en avant l'image, la vidéo et le son. N'y poster que du lien n'a plus de sens depuis longtemps.

Générer du clic vers le site n'est pas une fin en soi (sinon, vous ne seriez pas sur Instagram, TikTok ou Snapchat…). C'est un objectif parmi d'autres.

Tester, tester, tester.

La clé c'est de regarder quelle place pourrait prendre Twitter dans votre stratégie globale. Dans certains cas, le réseau n'y aura peut-être qu'une place mineure. Ou pas. Mais il reste le ROI ???? de l'influence (comme Instagram, mais sur des cibles complémentaires), de la tendance (comme Pinterest, mais sur des cibles complémentaires), du temps réel, de l'info en continu et du service conso (comme Facebook, mais sur des cibles complémentaires).

Dans tous les cas, penser que c'est une plateforme un peu #old et peu stratégique est sans aucun doute une erreur, d'ailleurs, les utilisateurs journaliers actifs monétisables (mDAU) sont en croissance constante depuis 2018, et 70% des utilisateurs ont moins de 45 ans. CQFD.

Article rédigé par

Virginie Clève
Virginie Clève

J'accompagne marques et médias dans le déploiement de leur stratégie numérique : conception produit, audience organique, marketing digital, podcast.

Commentaires

lâche ton
  commentaire
Commentaires
Poster un commentaire
Votre email n'apparaitra pas