SMX Paris 2020 : 15% de réduction avec le code LARGOW22

LES GAFA : des colosses aux pieds d'argile

On les a vus devenir des géants en une poignée d'années, au point de le croire inamovibles et tout puissants. Mais les voilà pris dans un conflit qui les dépasse complètement, sur fond de guerre économique Chine/USA.

LES GAFA : des colosses aux pieds d'argile

Certains tablent sur des baisses de vente d'iPhone jusqu'à 25% si Wechat était interdit d'AppStore. Vertigineux.

C'est à présent évident, les réseaux sociaux sont devenus, au delà d'un canal de communication, un enjeu économique majeur pour les états. Mais le vent tourne vite, car le goûts et usages des utilisateurs évoluent de plus en plus rapidement. MySpace a été balayé par Facebook. Qui sortira le succès qui enterrera Animal Crossing et Fornite ? Bien malin qui pourrait le prédire, mais ce sera bientôt.

Le #Old, c'était jusqu'alors la plus grande peur des entreprises de la tech : devenir une app has been, une app de vieux. Vient aujourd'hui s'y ajouter la reprise en main violente par les états de leur souveraineté numérique. Les géants d'aujourd'hui seront t'ils ceux de demain ? Pas si sûr, dans ce monde mouvant.

L'Europe est complètement passée à coté en ce qui concerne le social, mais il ne faut pas oublier un futur (déjà) géant : le suédois Spotify. Car dans la bataille pour le leadership de l'audio numérique, un européen est pour une fois plus que dans la course. Le succès d'aujourd'hui ne préjuge pas d'un leadership demain, et inversement.

Un monde sous souveraineté numérique sino-étasunienne ? Une réalité aujourd'hui. Mais tout n'est pas perdu pour la vieille Europe si elle se réveille maintenant. Et c'est possible ! Car il y a de réelles forces vives dans les startups de nos pays. On fera alors peut-être face à un monde ou les leaders de la tech seront continentaux plutôt que mondiaux, avec la souveraineté culturelle et numérique qui va avec. Un futur monde de jardins clos par continent ?

Et alors, en social marketing on fait quoi ? On pense non seulement stratégique, mais aussi tactique. On ne met pas tous ses oeufs dans le même panier, on teste les nouveautés, mais de manière rationnelle. On choisit sur quelles plateformes aller, et comment, en fonction de son positionnement de marque. On prévoit que cela peut se retourner demain.

On n'oublie pas que le positionnement, les valeurs, la promesse de marque et la qualité du produit resteront toujours largement prioritaires sur la diffusion, le buzz et l'audience.

L'agilité, plus que jamais la clé de la durabilité.

Article rédigé par

Virginie Clève
Virginie Clève

J'accompagne marques et médias dans le déploiement de leur stratégie numérique : conception produit, audience organique, marketing digital, podcast.

Commentaires

lâche ton
  commentaire
Commentaires
Poster un commentaire
Votre email n'apparaitra pas