SMX Paris 2020 : 15% de réduction avec le code LARGOW22

La nostalgie s'empare des réseaux sociaux

Voici comment les marques jouent à plein sur la nostalgie et le "vintage" sur les réseaux sociaux. Et ça marche !

La nostalgie s'empare des réseaux sociaux

Ah, les marques et les objets de notre enfance ! Qu'on y tient à ces madeleines de Proust qui font du bien (et sans doute encore plus en ces temps troublés). Vous êtes une marque installée ou une marque iconique d'une manière ou d'une autre ? Alors vous avez sûrement dans votre catalogue nombre de ces pépites que vous n'exploitez pas, que ce soit des produits, des objets ou un fond photographique. C'est absolument une erreur, en particulier en ligne, sur les réseaux sociaux dédiés à l'image.

La tasse Arcopal, le verre de cantine Duralex, le Tang, les Raiders, et bien sûr les jouets. De mon côté, j'ai toujours la larme à l'oeil en pensant à l'arbre magique Vulli… Fisher Price a bien vu venir la tendance et a profité de ses 90 ans pour mettre en ligne un compte Instagram "pur nostalgie" avec les jouets qui ont bercé notre enfance. Le fabricant fête son anniversaire de manière vraiment "très 2020" avec un compte sous forme de musée virtuel, très bien conçu, avec des visuels léchés et surfant sur le temps additionnel qu'on a pour s'évader en ligne en ces temps de confinement.

Car non seulement Fisher Price crée ainsi un engagement fort sur les réseaux grâce à ce musée virtuel dont on a tellement envie de liker et partager les visuels, mais il se rappelle également aux bons souvenirs des parents et grands parents juste avant leurs achats de noël (le compte couvre les jouets des années 1930 aux années 2000). Malin ! 

Il s'agit d'un compte "figé", c'est à dire préparé à l'avance, pour être publié sur une semaine (du 9 au 14 octobre dernier), puis ensuite laissé sans mises à jour : c'est un compte patrimonial. A la fois événementiel et dédié à durer.

Là où la marque est très moderne dans son approche, c'est qu'elle ne se contente pas de créer ainsi de la "brand awareness" et du trafic en magasin, elle mise aussi sur le social commerce avec une boutique en ligne dédiée, le "Toys museum gift shop", contenant des produits en série limitée, surfant eux aussi sur la nostalgie. Nulle doute que la boutique cadeau soit vite "sold out"…

Dans un autre genre, le Figaro a lancé il y a un peu plus de 2 ans un compte Instagram dédié à ses archives photo. On ne se lasse pas des magnifiques images qui y sont publiées, en noir et blanc ou en couleur. Le choix ici est un compte alimenté de manière régulière, qui gagne en engagement au fur et à mesure du temps.

Dans les deux cas, jouer sur la nostalgie, c'est toujours payant. Beaucoup prédisent que ce sera LA tendance de 2021. De mon point de vue, c'est un véritable filon marketing, et depuis longtemps. Mais il sera sans doute beaucoup plus exploité dans les années à venir.

N'hésitez pas à nous partager de chouettes comptes nostalgie que vous auriez repérés, on sera ravies de les partager dans la newsletter de la semaine prochaine !

Article rédigé par

Virginie Clève
Virginie Clève

J'accompagne marques et médias dans le déploiement de leur stratégie numérique : conception produit, audience organique, marketing digital, podcast.

Commentaires

lâche ton
  commentaire
Commentaires
Poster un commentaire
Votre email n'apparaitra pas